Carnet de Bord : Stage Danse tes émotions

Estelle, Embarquée.

Stage « Danse tes émotions » – 10/11 janvier 2015

amdanse

D’abord, une montagne de questions. Alison m’a dit : « tu verras bien », mais mon esprit lutte entre angoisse et excitation.

Puis j’ai rencontré Yto. Son sourire, sa voix posée me rassurent. La parole est juste et bienveillante. Chaque silence est une trêve et un tremplin. J’écoute.

Puis j’ai rencontré les autres. Leur aisance, leur confiance mais aussi leurs doutes me rappellent que nous sommes tous dans le même bateau. Envie. Je me jette à corps perdu dans le cercle que nous formons ensemble, chacun offrant sans retenue ses perspectives et sa vision du monde.

Nous marchons comme un seul Homme portant le groupe vers un devenir plus beau, plus grand que dans la solitude. Je me sens présente ici et maintenant.

Je ne lutte plus avec les codes. Lâcher prise.

danse albane

Étonnamment, je n’ai pas peur de prendre toute la place. Ils m’accompagnent et je veux les porter autant qu’ils me portent.

Je grandis à l’intérieur dans cet équilibre parfait.

Dialogue des corps, des souffles et des pensées.

Prendre le temps. Accepter le silence et l’échange muet des énergies. Accepter la réalité de ce qui vient de se passer.

Se confronter au regard des autres et y trouver la bienveillance. Guérison de l’âme.

La musique bannit le jugement. La danse permet l’envol.


IMG_0413

Carnet de bord : Stage Impro 1

Déborah, Embarquée. opyju

Stage du 15/16 Novembre.

Retrouver l’enfance.

Spontanéité.

Un cadre, un canevas, un espace.

Jouer sans savoir ce qui va se passer.

Où on est ?

Qui on est ?

Ce qui se passe ?

Ce qu’on va faire ?

L’improvisation comme écriture collective (Yto).

Créer le personnage à partir des sensations.

Dans l’improvisation le personnage se dessine.

Créer l’enjeu. J’accuse et j’argumente.

Ma mémoire, sorte de faille insondable dans laquelle s’enlise l’instant des mots etdes intentions, laisser perdre.Ne pas chercher à refaire, garder la justesse de l’éphémère.Confiance dans l’instant, lâcher prise, se laisser « embarquer », se laissersurprendre par « l’autre » par soi et par les « autres » (les personnages qu’onincarne).kidnapper le partenaire de jeu et se laisser kidnapper.

Improviser.

Raconter une histoire à plusieurs.Personnage, lieu, rencontre, retournement de situation.

Apprendre à mentir, double, triple…Avancer, rebondir, conclure.

C’est toujours ! La première et la dernière !

Elément perturbateur.

Laisser l’ouverture dans la proposition.

Garder son fil conducteur (le mien : le funambule).Je me balade sur un fil… Tout de dessus de la grande ville…

Repérer, respecter, définir, préciser les espaces imaginaires proposés.Précision du geste et dans l’espace dessiné.Sentir le poids des tartes sur le sol, dessiner mes contours, m’endormir sur mon carnet…

Je retiens les éclats de rire, ça me rend heureuse.

Où vont les mots qui ne sortent pas ????????????

Construction d’un Personnage par le Corps : Carnet de Bord

Extrait du carnet de bord d’un des embarqués

Objectif : création d’un spectacle à partir d’improvisation.

Jour 1

Exercices :
– les prénoms.
– Une partie du corps tiré par un fil.
– Vivre une expression corporelle. Ex : cœur léger, bouche bée, faire front, plein le dos, serrer les fesses.
Elle a les seins en avant, on peut lui faire confiance.
Sentir un appel du corps et le suivre, le nourrir, le faire grandir.
Elle avait un frère… Con comme un bouc.
Deux comédiens jouent le même personnage à deux âges différents.
La difficulté d’écouter les enfants, c’est qu’ils n’ont pas vécu grand chose.
Trouver un personnage an incarner pour demain. Plutôt de sa famille

Jour 2

Échauffement (main sur le front de l’autre puis les deux contre celles de l’autre)
Galerie de personnages
Rencontre de deux personnages :
Ça va ?
Ça va. Et toi ? Ça va ?
Ça va.
Incarner le personnage Choisi. Trouver la voix de son personnage en racontant son histoire.
Des fois il y a des choses simples à dire mais on sait pas les dire, alors on se tait. Et puis après on regrette mais c’est trop tard.
Philippe c’est un bon p’tit gars.

But évoqué : À terme, dialoguer avec son personnage.

Apprendre le plaisir de jouer

Olivier.


 

Nous proposons des stages de théâtre pour les adultes, une fois par mois, un rendez- vous qui ponctue l’année de moments intenses.
 
Afin d’allier à la fois la découverte et l’approfondissement de techniques de théâtre, ainsi que d’avoir le plaisir de revenir sur des pratiques et des textes pour pouvoir aller plus loin : nous proposons pour cette saison 2013/2014 trois cycles de trois stages autour du même thème.
12 participants maximum
 
Cycle 1 : Le clown de théâtre
 
Stage 1 ( 5 et 6 octobre):(re)découverte de son clown  techniques d’improvisation, travail des émotions par le corps et la voix
 
Stage 2 (9 et 10 novembre) : ce que mon clown a à dire, à faire, donner une vie à son clown, écriture d’un solo
Stage 3 (14 et 15 décembre) : mon clown dans la rencontre : création d’un duo-trio
 
À l’issue de ces trois stages, une confrontation avec un public aura lieu, sous une forme qui reste à inventer!
 
Cycle 2 : Corneille, auteur tragique, auteur comique
 
Mettre en bouche, mettre en scène le père du théâtre français qui n’a pas écrit que des tragédies…
Distribution et début d’apprentissage des rôles courant le mois de décembre

11/12 janvier, 8/9 février, 8/9 mars

Des représentations auront lieu à l’issu de ce travail

Cycle 3 :  Danser ses émotions 
 
A partir d’un travail corporel fondé sur la pleine conscience de soi ainsi que sur le laisser faire, on explorera la palette des émotions.
Dans un travail d’écoute de soi et des autres nous improviserons des danses qui expriment ces émotions. Au fur et à mesure et en prenant appui sur la musique, nous développerons et raconterons une histoire.
Enfin, nous créerons de courtes chorégraphies en solo ou à plusieurs.
 
12/13 avril, 16/17 mai, 14/15 juin 
photo hÉLÈNE copie
L’intervenante Yto Legout est metteur en scène, dans une démarche continue de recherche et d’exploration pour que jouer ait tout son sens, que ce soit un acte libérateur et joyeux pour le comédien. 
Toute personne, quel que soit son niveau d’expérience peut participer aux stages, l’accompagnement est individualisé.
Comédien débutant, en voie de professionnalisation ou professionnel vous partagerez ce que vous êtes chacun sur son propre chemin et avec les autres.
 

DSC03613
 
 

   
 
Chaque stage dure 13h (samedi 13h/18h, dimanche 10h/18h) 
Tarifs : 75 euros le stage à l’unité
              210 euros le cycle de trois stages
              400 euros les deux cycles
              500 euros les trois cycles
 
-20% pour les étudiants, demandeurs d’emploi, intermittents
 
Il n’y aura pas de remboursement en cas d’absence, mais la possibilité de participer à un autre stage en cas de place disponible.
Vous pouvez demander à payer en plusieurs fois.
 
Le lieu :
La  maison du citoyen de Saint Herblain, une grande salle lumineuse, avec parquet, facilement accessible.
(parking, tram 1 Arrêt Romanet) 9 rue de Charente

Pour toute inscription, renseignement, merci de nous contacter par e-mail à ecoledesembarques@gmail.com ou bien par téléphone au 06 68 62 47 38.